DU BARRY : Dernière favorite de Louis XV

DU BARRY : Dernière favorite de Louis XV

Histoire
Histoire
DU BARRY : Dernière favorite de Louis XV
Loading
/

DU BARRY : Dernière favorite de Louis XV

Qui était vraiment Madame DU BARRY, la dernière favorite de LOUIS XV ?

Texte & Réalisation : Yan Harris
Narration : Gaëlle Bétend
Durée : 7’11

D’autres histoires qui ont marqué l’Histoire à écouter sur E-STORY.fr

En France, au XVIIIe siècle, dans les salons de Versailles, se joue une intrigue des plus captivantes. Au cœur de celle-ci se trouve Jeanne Bécu, une jeune fille audacieuse et pleine de charme, destinée à devenir l’une des femmes les plus puissantes et controversées de son époque : Madame du Barry.

D’abord humble couturière, Jeanne se hisse rapidement dans les cercles de la noblesse grâce à son allure envoûtante et à ses liaisons amoureuses. Sa beauté légendaire et son esprit vif lui valent l’attention du roi Louis XV lui-même.

En somme, la rencontre avec le monarque change la vie de Jeanne. Elle devient sa favorite, sa maîtresse en titre, et accède à la cour de Versailles. Mais cette ascension fulgurante suscite la jalousie et l’hostilité de l’aristocratie. Les courtisans, notamment les dames de la cour, considèrent Jeanne comme une intruse, une roturière indigne de leur rang.

Cependant, Madame du Barry ne se laisse pas démonter. Elle se montre perspicace, cultivée et fait preuve d’une grande finesse politique. Du Barry utilise son influence sur le roi pour placer ses proches et favoriser les artistes et les intellectuels. Elle devient une véritable mécène, soutenant les arts et les lettres.

Une vie trépignante !

Mais la vie de Madame du Barry est parsemée d’obstacles et de complots. Les rumeurs et les scandales se multiplient, alimentés par ses détracteurs. Elle doit faire face à l’hostilité de la reine Marie-Antoinette, qui méprise cette femme au passé sulfureux.

Malgré toutes ces épreuves, Jeanne ne se laisse jamais abattre. Elle profite de sa position privilégiée pour mener une vie de luxe et d’extravagance. Elle entretient une relation passionnée avec le comte Jean du Barry, son frère adoptif, qui lui procure amour et protection.

Décidement, le destin est parfois cruel. Lorsque Louis XV meurt, Jeanne perd tout. Elle est bannie de la cour, dépouillée de ses biens et exilée dans un couvent. Sa chute est vertigineuse, mais sa légende persiste.

Madame du Barry restera dans l’histoire comme une femme au parcours remarquable, qui a bravé les conventions sociales pour accéder à la plus haute sphère du pouvoir. Sa vie tumultueuse, marquée par l’amour, la trahison et l’ambition, continue de fasciner les générations, faisant d’elle une icône inoubliable de la Cour de Versailles.